Le Festival de la Rochelle vient de se clore hier et a rempli toutes ses promesses en révélant une nouvelle fois des œuvres de fictions TV inédites. Un focus sur la création audiovisuelle francophone et internationale. Cette année, OCS Signature a le plaisir d’avoir eu deux séries en compétition : Mike et HP, lauréate du prix de la meilleure série en 26 min

OCS continue de proposer des projets impertinents et audacieux comme en témoignent ces deux nouvelle séries, réalisées respectivement par Emilie Noblet et Frédéric Hazan.

 

 

HP ou les premiers pas d’une jeune interne dans un hôpital psychiatrique. Sheila a toujours su cocher les bonnes cases… la folie, elle pense pouvoir la définir, mieux, la soigner. Au fil des jours et des cas auxquels elle va être confrontée, elle va réaliser que les fous ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Le monde si cruel de l’hôpital psychiatrique pourrait bien s’avérer plus accueillant que la vie bien normée à laquelle elle est habituée.

HP, initialement prévue en format 52 minutes, réussit le pari de ne jamais tomber dans l’anxiogène, et à contrario, évite également l’écueil de la face burlesque. C’est une comédie intelligemment dramatique, qui traite son sujet sans l’éluder, avec finesse et poésie. Le jury du festival a été séduit, et nous aussi. 

 

Mike

 

 

«Je voulais parler du moment où les caméras s’éteignent et la célébrité passe. Des gens explosent du jour au lendemain et disparaissent. Mais le vrai thème, c’est le divorce, la paternité, la famille recomposée. À travers un chanteur qui veut retrouver la gloire, c’est un mec qui court après son ex et veut reconquérir sa famille» Max Boublil

Chanteur « has been » et amoureux éconduit, Mike tente de revenir sur le devant de la scène tant au niveau professionnel que personnel. Désormais installé avec Franck, son ancien régisseur devenu manager et divorcé d’avec Caroline, avec laquelle il a une fille Liv, Mike veut renouer avec le succès. Une reconquête complexe compte tenu de son tempérament tout à la fois excessif et auto‐destructeur.