Sam Raimi a révolutionné le cinéma d’horreur il y a déjà 30 ans avec Evil Dead, la saga devenue culte. Aujourd’hui, il revient avec la suite tant attendue sous la forme surprenante d’une série terrifiante et drôle : Ash vs Evil Dead. Sang, horreur, démons et humour, ça promet d’être « groovy » !

ASH VS EVIL DEAD
dès le 7 janvier sur

 

Ash contre-attaque

A bord de sa voiture de légende, la Delta 88, Ash apparaissait il y a déjà 30 ans pour combattre des démons appelés « deadites ». Il incarne une icône d’antihéros aux répliques cinglantes et aux idées douteuses, comme celle de mettre une tronçonneuse au niveau de sa main droite (dès Evil Dead II).

ash et sa tronçonneuse

Immature, prétentieux, Ash crée lui-même les catastrophes qu’il se charge de réparer tel un sauveur. Dans Evil Dead III, une horde de morts-vivants se reveille par sa faute car il n’arrive pas à retenir une simple formule et de la même manière, la série démarre sur une stupide erreur de sa part qui réveille de nouveau ces monstres.

equipe de choc
La chasse au démons reprend mais cette fois, Ash n’est pas seul. Il est accompagné par ses deux jeunes collègues, Pablo et Kelly, vendeurs au même magasin d’électroménager. Timide et maladroit, l’admiration que Pablo ( Ray Santiago, apparu dans Dexter, Touch et Raising Hope) voue à Ash n’a d’égal que son amour pour Kelly ( Dana DeLorenzo, apparue dans Californication, 2 Broke Girls et Workaholics).

 

Un univers conservé

Malgré un faible budget, le premier film Evil Dead a remporté un succès fou dès sa sortie en 1981 et a permis à Sam Raimi de faire connaître son talent, son inventivité et son originalité. Il sort six années après son propre remake avec davantage de financement mais toujours autant de créativité, de sang et d’humour décalé. Le troisième Evil Dead inscrit ces films dans une trilogie mythique au style série Z assumé.

univers fou de Ash vs evil dead

L’univers d’Evil Dead est atrocement flippant grâce aux innovations spectaculaires et inattendues de Sam Raimi. Une pression permanente, des bruitages angoissants ponctués par une touche d’humour grotesque. Sam Raimi s’éclate à multiplier les idées de mise en scène follement improbables et les plans décalés. Il prouve avec Ash vs Evil Dead que rien n’a changé et il l’inscrit dans la droite ligne de sa trilogie mythique.

De plus, Sam Raimi a déjà su conquérir le petit écran, avec les séries d’aventure Hercule et Xena puis d’autres séries comme Cleopatra 2525, Mantis, Jack Le Vengeur Masqué ou encore Spartacus ( diffusé sur OCS).

Ash et son copilote

Sam Raimi ne change pas une équipe qui gagne: il garde auprès de lui son ami Bruce Campbell, alias Ash et joue avec humour de son âge dans la série : il est bedonnant, ne peut plus courir derrière les morts-vivants et vit seul dans sa caravane malgré ses techniques de drague bien lourdes.

« J’ai découvert que torturer Bruce est très sain et productif. Et les gens adorent ça. Je pense même que leur plaisir est proportionnel au niveau de souffrance de Bruce. »  Sam Raimi à Entertainment Weekly.

Il donne a Lucy Lawless, vedette de la série Xena, le rôle de Ruby, une spécialiste des forces des ténèbres persuadée que Ash est lié au massacre de sa famille.

Sans oublier les « deadites »

Evil Dead homme Evil Dead jeune femme Evil Dead Femme agée

Ash vs Evil Dead vous donne rendez-vous dès le 7 janvier sur OCS choc, avec quatre épisodes le premier soir !