OCS géants vous propose une soirée avec un homme mystérieux, réputé odieux, mais assurément cinéphile : Alfred Greven. Au programme, deux films de la Continental qu’il dirigea sous l’Occupation, et surtout un documentaire inédit qui tente de lever le voile sur cette personnalité troublante.

 

soirée la Continental
mardi 21 novembre à 20h40 sur

 

Pendant l’occupation, les nazis ne laissent rien au hasard. Tous les domaines d’activité doivent être dirigés par un allemand jugé « compétent » et l’industrie cinématographique ne fait pas exception à la règle.

Afin de contrôler la propagande nazie dans l’hexagone, Joseph Goebbels crée La Continental, une société de production et de distribution financée par le IIIe Reich, et il nomme à sa tête Alfred Greven.

La soirée La Continental vous permettra de découvrir deux films réalisés sous l’Occupation nazie à Paris, avec Danielle Darrieux comme personnage principal, et un documentaire inédit sur Alfred Greven qui tentera de lever le mystère sur ce producteur de génie. 

 

La fausse maîtresse à 20h40

Le cirque de Gaston Rander vient de s’installer dans une petite ville du pays catalan. Sa fille, Lilian, trapéziste, fait tourner la tête des hommes avec son show sensuel qu’elle effectue à moitié nue.

Pour détourner les soupçons de son meilleur ami, Guy Carbonnel, dont il courtise la femme, René Rivals, un négociant en vin fait croire à son entourage que sa maîtresse n’est autre que Lilian Rander. La jeune femme accepte de jouer le jeu le temps d’un soir…

De André Cayatte, avec Danielle Darrieux, Lise Delamare, Bernard Lancret

 

La Continental : le mystère Greven à 22h

Connaisez-vous Alfred Greven ? Peut-être de nom, peut-être avez-vous quelques-uns de ses films, mais il est demeuré à ce jour un mystère que nul n’a pu résoudre.

Qui était le producteur de La Continental, cette firme chargée d’alimenter la France en films de propagande et qui produisit quelques-uns des chefs d’œuvre les plus subversifs du cinéma français ?

La disparition volontaire de Greven à la Libération et son silence jusqu’à sa mort en 1973, ajoutent une aura supplémentaire à ce personnage historique insaisissable. Aucune photo, aucune archive n’a filtré à ce jour. Seuls les 30 films produits par la firme semblent attester de son existence.

Le mystère Greven propose de dessiner le portrait de cette personnalité énigmatique. Homme tyrannique aux méthodes ambigües et producteur audacieux capable de transgresser les ordres pour l’amour du cinéma, qui était Alfred Greven ?

 

 

Caprices à 22h55

Lise, une jeune actrice, cherche désespérément à faire financer la nouvelle pièce de sa troupe. Afin de dégoter un mécène, la comédienne décide de se faire passer pour une pauvre fleuriste.

Déguisée en marchande de violettes, Lise se rend au balde la Saint-Sylvestre. Elle y fait la connaissance de Philippe, un homme fortuné et distingué qui prend un malin plaisir à se laisser glisser dans la peau d’un faussaire, d’un escroc ou encore d’un aventurier.

Ce jeu de dupes les entraîne bientôt dans une série d’aventures loufoques.

De Leo Joannon, avec Danielle Darrieux, Albert Préjean, Jean Parédès

 

Rejoignez-nous la soirée du 21 novembre pour tenter d’élucider le mystère autour d’Alfred Greven, sur OCS Géants. 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+