Il était une fois, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Une belle brochette de tarés et une famille sacrément dysfonctionnelle.
 
 
Fanboys

Fanboys
le 30 novembre 20h40 sur

 

L’empereur Palpatine, à l’ego légèrement surdimensionné, se construit pépère une arme de destruction massive capable d’exploser des planètes entières, avec son petit copain à l’asthme prononcé et aux goûts vestimentaires un peu austères (tout ce noir…), le seigneur Sith Dark Vador. Lui-même, soupe au lait, tranche la main de son fils, Luke (ce qui n’est pas très Charlie quand même). Ce dernier, quant à lui, louche un peu trop sur sa jumelle Leia. Ajoutez à cela une limace géante un peu cracra, un toutou poilu, des droïdes et un petit bonhomme vert qui, à 800 ans, ne maîtrise toujours pas des règles de grammaire basiques (sujet/verbe/complément) et vous obtenez un joyeux bordel.

 

Fanboys

 

On est à la fin des années 70, au début des années 80 et George Lucas, avec Star Wars, est en train de changer profondément le cinéma de divertissement (et de créer un certain art du merchandising). Ses potes du Nouvel Hollywood Coppola ou De Palma sont circonspects ; Spielberg, lui, est chaud bouillant. Et il voit juste. Plus de 30 ans après Un nouvel espoir, Le réveil de la force est certainement l’évènement ciné de l’année 2015 et confirme, d’une part une certaine nostalgie pour un cinéma des années 80/90 après les récents Mad Max Fury Road et Jurassic World, et d’autre part la prise de pouvoir à Hollywood de la culture geek, autrefois un peu moquée.

 

Fanboys

 

Si les tous premiers Batman, Superman, ou Star Wars ont été des succès, c’est réellement avec la trilogie Spider-Man de Sam Raimi (et ses scores affolants au Box-office) qu’Hollywood a compris qu’il se passait quelque chose. Les milliards engendrés par Harry Potter, Avengers, Le Seigneur des Anneaux ou The Dark Knight ; la foule amassée chaque année au Comic Con, les 30 ans de Retour vers le futur célébrés un peu partout dans le monde en octobre dernier et les calendriers foufous de Disney ou Warner (dans les prochaines années sont attendus cinq Star Wars, deux Avengers, Captain America 3, Les Gardiens de la galaxie 2, Suicide Squad et tant d’autres) tendent à prouver que la culture geek est désormais bien en place dans le 7ème art.

 

 
C’est donc tout à fait logique que des geeks soient au centre d’un film. Dans Fanboys, quatre fans de Star Wars tentent de voir La Menace Fantôme avant sa sortie en salles et se rendent au fameux Skywalker Ranch de Lucas : clins d’œil, déguisements, guéguerres entre Trekkies et fanas de Star Wars. Parfait pour patienter avant le 16 décembre.

 

Fanboys : film américain de Sam Huntington. Avec Kristen Bell, Jay Baruchel. Sur OCS Max le lundi 30 novembre à 20H40.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+