Le 14 juin 2013, Warner sort une de ses plus grosses cartouches sur le sol US, Man of Steel. Cela n’effraie pas trop Sony qui joue la carte de la contre-programmation avec This is the end, la comédie déjantée de Seth Rogen et Evan Goldberg.

Pari risqué mais gagnant : si les deux films ne jouent évidemment pas dans la même catégorie (Man of Steel récoltera au final près de 300 millions aux USA), This is the end surprend tout le monde en cumulant finalement 100 millions de billets verts. Sony décide alors de donner les clés du camion au duo magique…

L'INTERVIEW QUI TUE
jeudi 28 janvier 20:40 sur

Et là, c’est le drame. Goldberg et Rogen ont écrit plusieurs succès pour la major (The green Hornet, Super Grave, Pineapple express…) et This is the end est l’un des plus gros succès comiques de l’année 2013 (derrière notamment Les Miller ou Very Bad Trip 3).

 

theinterview2


Prévu en Amérique pour le 25 décembre 2014, précédé d’un sacré buzz par l’hilarante bande-annonce et une affiche géniale,
The interview, avec son pitch improbable, semble tout avoir pour cartonner lui aussi : un producteur TV (Rogen) et un animateur (Franco) sont dépêchés en Corée du Nord pour assassiner le suprême leader des Coréens.

Kim jong-Un dans The Interview

Sauf qu’en fait le véritable Kim Jong-un n’est pas vraiment le plus prompt à rire, l’auto-dérision n’etant pas sa qualité première. Colère, il menace un peu tout le monde, affirme que les « vulgaires cinéastes (…) devront être punis » et, un peu poussé aussi par la cyberattaque dont il est victime, Sony en décembre 2014, flingue la carrière du film. En salles tout du moins (Sony annulant tout simplement la sortie).

Mais le long-métrage devient sulfureux, il obtient l’inédite note de 10/10 sur IMDB, le temps de quelques semaines, et crée un vrai désir du public : le studio finit par sortir le film dans quelques salles en Amérique et rentre dans ses frais essentiellement grâce à la VOD.

theinterviewkjujf
Pas rancunier, Sony mise de nouveau fin 2015 sur Seth Rogen, star de la comédie de Noel The Night before.

Et OCS Max, pas encore menacée par Kim, de le proposer pour la première fois en France : une comédie relativement inoffensive, généreuse dans la vanne, avec un James Franco survolté, incontrôlable. Et surtout une confirmation : Rogen/Franco est bien l’un des duos comiques les plus efficaces de ces derniers années, au même titre que les Stiller/Wilson, Ferrell/Reilly ou Tatum/Hill.


L’interview qui tue
. Film américain de Seth Rogen et Evan Goldberg. Avec Seth Rogen, James Franco, Lizzy Caplan. Diffusion sur OCS Max le jeudi 28 janvier.