Chanteur ayant connu gloire éphémère cherche à nouer des liens…désespérément. Tel pourrait être le télégramme de cet artiste has been qui, au début des années 2000, a vendu un million de singles avec son titre : “Dis-­le moi en face”.

Un tube de pop française très efficace et calibré à souhait. Malheureusement, ces années de succès ainsi que son inspiration, ses fans, ses économies, sa femme… sont désormais bien loin. Mike, bien que motivé, par son envie de reconquête, peine à rééquilibrer les choses.  

Aujourd’hui, Mike vit avec Franck, son ex‐régisseur de tournée devenu son manager. Il est divorcé de Caroline avec qui il a eu une fille Liv, âgée de 11 ans. De son côté, Caroline a refait sa vie avec Juliette, jeune femme fiable et, quant à elle, plutôt équilibrée.

Compte tenu du tempérament passablement excessif de cet antihéros, ses souhaits et objectifs semblent bien difficiles à atteindre…

 

Retrouvez Mike  sur OCS Max le 24 Janvier et sur OCS Go

Personnages

 

MIKE 

Ex-chanteur populaire, il a tout perdu en quelques années, sa femme, Caroline, le succès et beaucoup d’illusions. Depuis, il cherche en vain à reconquérir son ex et le haut des charts. Mais Mike a une particularité : il détruit tout ce qu’il touche. Quand sa vie est prête à reprendre le bon chemin, il fait toujours ce qu’il faut pour tout gâcher…

 

FRANCK

Le manager de Mike est un ex roadie, il connaît bien le monde du show-bizz mais coté décor. Il est donc plus habitué à porter des caisses ou à préparer des tables régie qu’à relancer la carrière d’un artiste. Sincèrement attaché à Mike, il l’aide du mieux qu’il peut. Mais un peu comme son pote, il est largué, toujours à côté de la “vie normale”.
 Attachant mais terriblement inefficace, bagarreur et aucunement de son époque…

 

 LIV

C’est la fille de Mike et Caroline et elle a 11 ans et en a sûrement beaucoup trop vu et entendu pour son âge. D’une maturité rare et d’un humour dévastateur, elle semble avoir tout compris de son père, le juge le moins possible et l’aime pour ses quelques qualités et ses innombrables défauts. Elle finira tout de même par craquer et faire une belle crise d’adolescence.

 

CAROLINE

L’ex-femme de Mike a supporté de trop nombreuses années les galères de ses débuts, la grosse tête de son apogée et la chute de sa carrière. Depuis, elle vit avec lui une relation passionnée, un mélange de dispute et d’irrésistible attirance.  Sous un aspect plus lisse, Caroline se révèle tout aussi « rock » et déjantée que Mike.

 

JULIETTE

La future femme de Caroline. Avocate, droite dans ses bottes au premier abord, elle se révélera au cours de la première saison tout aussi peu fiable et excessive que Caroline et Mike.

 

FRAMBOISE ET ALAIN, les parents de Mike

Quand on dit de Mike qu’il est instable, on peut toutefois admettre qu’avec les parents qu’il a eus, il ne s’en est si mal sorti que ça. En effet, ces adeptes de l’amour libre et d’armes à feu  sont les parents qu’on aurait aimé ne jamais avoir.

 

SERGE

Ex roadie et ancien collègue de Franck, il peut être désarmant de connerie mais aussi de sensibilité. Il va vivre une histoire d’amour volcanique avec Franck.

 

Comédiens

 

 

MAX BOUBLIL

Co-auteur & comédien

Max Boublil commence sa carrière de comédien en apparaissant dans de nombreux films (Les Gaous, Doo Wop, T.I.C.), téléfilms (Le Bon Fils) et séries télévisées françaises (Sous le soleil, Navarro, Quai N°1, Hé M’sieur, Mystère) et publicités (Crunch, Yoplait, Direct Assurance). A la recherche d’un emploi, il vend des vêtements, puis réessaye la scène, cette fois-ci en stand-up.

Il devient connu à partir de mai 2007 et la sortie sur Internet de son clip Ce soir… tu vas prendre, sur une chanson provocante et humoristique mais décide, en octobre 2007, de se consacrer à son spectacle.

L’année 2012 lui permet de décrocher plusieurs rôles : il participe à la suite de La Vérité Si Je Mens ! 3, réalisée par Thomas Gilou et tient aussi un petit rôle dans le drame indépendant Rengaine, de Rachid Djaïdani.

L’année 2013 lui permet de confirmer : il fait partie de la large distribution de la comédie dramatique chorale Des Gens Qui S’embrassent, de Danièle Thompson. Et surtout donne la réplique à Alain Chabat dans la comédie Les Gamins, d’Anthony Marciano. Si le premier est un flop, le second, auquel il collabore à l’écriture, reçoit d’excellentes critiques.

En 2014, il tient le premier rôle masculin de la comédie romantique Prêt À tout, de Nicolas Cuche, face à Aïssa Maïga, et aux côtés d’une autre ex-Nul, Chantal Lauby.

En 2015, il évolue dans deux productions très différentes : d’abord en tenant le rôle-titre de la grosse production Robin des bois, la véritable histoire, de nouveau sous la direction d’Anthony Marciano. Mais participe également au film Le Nouveau, de Rudi Rosenberg.

 

FRÉDÉRIC HAZAN, coauteur, réalisateur et acteur

Frédéric Hazan est un auteur protéiforme, il a longtemps travaillé à la radio en tant qu’auteur/chroniqueur sur Virgin Radio, il a également œuvré pour les Guignols de l’info durant trois ans puis est passé au one-man-show en écrivant le spectacle d’Elie Semoun « À Partager».
Il est le co-scénariste du film Bis, avec Franck Dubosc et Kad Merad, qui a totalisé plus de 1,5 millions d’entrées. 

 

BRUNO LOCHET 

Membre de la troupe de Jérôme Deschamps, Les Deschiens, Bruno Lochet dispose d’une formation poussée au théâtre et à l’art dramatique : cours d’art dramatiques, ateliers d’improvisation, parcours qui lui permet de rencontrer les autres membres de ce qui deviendra bientôt les Deschiens. Surtout connus pour leur participation aux émissions de Canal+, les Deschiens ont dès le départ également été très actifs au théâtre, avec plusieurs pièces telles que Les Pieds dans l’eau, Les Précieuses Ridicules, savante revisite de Molière par la troupe, ou encore C’est Magnifique. Rendus célèbres par leurs passages sur Canal+, il joue de petits rôles dans un premier temps (Les Trois frères des Inconnus, dans Beaumarchais, l’insolent) et dans de plus grands rôles par la suite : Le Poulpe, Doggy Bag, J’ai horreur de l’amour confirment son accession au statut d’acteur polyvalent.

 

JULIEN BOISSELIER 

Après une enfance passée à Nantes, Julien Boisselier monte à Paris pour y suivre les enseignements de la Rue Blanche.

Il fait ses débuts d’acteur au théâtre puis très vite, il débute également une carrière à la télévision et au cinéma et multiplie les tournages avec les réalisateurs de la nouvelle génération, tels que Benoît Cohen (Les Acteurs anonymes puis Nos enfants chéris) ou Nicolas Boukhrief (Le Convoyeur puis Les gardiens de l’ordre et Cortex).

Promu héros romantique du jeune cinéma français, il est en 2004 à l’affiche de trois comédies (Clara et moi, J’me sens pas belle et Tout le plaisir est pour moi) et dans Je vais bien ne t’en fais pas de Philippe Lioret l’année suivante.

Parallèlement, il continue à faire du théâtre sous la direction de Daniel Delpra dans L’Herbe amère et sous la direction de Pierre Laville dans Vie privée. En 2013, il joue dans Zelda et Scott de Renaud Meyer et en 2015, dans La médiation qu’il met également en scène.

Il enchaîne les  tournages cinéma sous la direction notamment de Thomas Ngijol (Fast Life) et de Dominique Farrugia (Bis puis plus récemment Sous le même toit) et télévisuels, notamment sous la direction d’Anne Giafferi (Des frères et des sœurs, La vie à l’envers et récemment Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?).

Il est à l’affiche en 2017 de Mr et Mme Adelman, premier film de Nicolas Bedos et tourne également pour le petit écran (Les petits meurtres d’Agatha Christie, Prêtes à tout, Nina). Il retrouve Melissa Drigeard (Jamais le premier soir) pour la série Quadras (co-réalisée avec Isabelle Doval) qui lui écrit – avec Vincent Juillet- 12MM, un seul en scène qu’il met en scène lui-même et joue au Théâtre de l’œuvre en 2017/2018.

Il tient le premier rôle film des frères Vital Durand (Et mon coeur transparent) et vient de finir le tournage d’Examen de Conscience d’Olivier Barma pour France Télévisions.

 

GWENDOLYN GOURVENEC

Passionnée par les langues, Gwendolyn Gourvenec est amenée à travailler d’abord beaucoup à l’étranger; après deux films en langue anglaise, une série à succès chinoise « The Whenzhou family », l’Italie lui offre son premier rôle principal dans « Wax, We are the X » de Lorenzo Corvino, en sélection officielle aux David di Donatello et pour lequel elle remporte le prix d’interprétation au Roseto Opera Prima et de nombreuses nominations dans d’autres festivals.

En France, on la découvre dans « Un village presque parfait » aux côtés de Didier Bourdon, puis en Mlle Chiffre du « Petit Spirou » de Nicolas Bary, suivi d’un rôle dans « L’échange des princesses » de Marc Dugain, sélectionné comme Meilleur Film Étranger aux Césars 2017. Bientôt à l’affiche aux côtés de Matthias Schoenaerts dans « Territoires » de David Oelhoffen. On la voit aussi dans la série au beau succès « Loin de chez nous » de Fred Scotlande, ainsi que dans différents rôles à la télévision. 

 

CLAIRE NADEAU

Après avoir suivi une formation d’art dramatique au Conservatoire, Claire Nadeau commence au théâtre avec « Lorenzaccio », puis à la télévision avec « Les Compagnons de Baal » de Pierre Prévert en 1968.

Au milieu des années 70, elle joue au café-théâtre dans les pièces du Café de la Gare, du Splendid (« Papy fait de la résistance »), et dans « Elle Voit des Nains Partout  » de Philippe Bruneau.

C’est en 1973 qu’elle fait ses premiers pas au cinéma dans « Salut l’artiste » d’Yves Robert. Elle est ensuite dirigée par Jacques Rivette, Alain Resnais, Claude Sautet (nommée pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle)…

Claire Nadeau se fait connaitre du grand public à travers ses rôles décalés de Madame Foldingue ou de Marie-Jo dans les émissions de Stéphane Collaro « Cocoricocoboy » et « Collaroshow ».

De 1996 à 2002, Claire Nadeau est nommée trois fois aux Molières pour ses rôles dans « Le Bonheur des autres » de Michael Frayn, « Mariages et conséquences » d’Alan Ayckbourn ou encore « Le jardin des apparences » de Véronique Olmi. En 2010, elle reçoit le Molière de la comédienne dans un second rôle pour « La Serva Amorosa » mis en scène par Christophe Lidon.

Claire Nadeau interprète Mamie Suze dans « Les Tuche » d’Olivier Baroux.

En 2017, elle joue dans la pièce « Non à l’argent » de Flavia Coste aux côtés de Pascal Légitimus. Prochainement, elle apparaîtra dans le prochain film de Gilles Lellouche « Le Grand Bain »

 

LILOU FOGLI

Diplômée de l’Actors Studio à New York, ce petit poisson nage gaiement  entre son métier de comédienne « Braquo » (Olivier Marchal), « Vivre sans eux » (Jacques Maillot), « Un peu beaucoup aveuglément » (Clovis Cornillac)… et l’écriture de Long-métrages : « Un peu beaucoup aveuglément », «Donne-moi des ailes » (nicolas Vanier)…, « Milf » (script doctoring pour Axelle Laffont)… Lilou est ravie d’être en couple avec Gwendoline Gourvenec dans la série déjantée « Mike » » avant de jouer dans Le Prénom au théâtre Edouard VII à partir de septembre 2018. 

 

LESLIE MEDINA

Après avoir joué dans un premier téléfilm « Un si joli mensonge » en 2013 pour France 2, elle joue dans la série « Une chance de trop » diffusée sur TF1 en 2015 puis à l’affiche de la saison 2 de « Chefs » sur France 2 en 2016. Son premier long-métrage cinéma a été « Camping 3 » de Fabien Onteniente dans lequel elle jouait la fille de Gérard Jugnot et Michelle Laroque puis Élina dans « Mon Poussin » de Frederic Forestier au côté de Thomas Soliveres, Isabelle Nanty et Pef, sorti en juin 2017.

 

LIONA BORDONARO

Liona Bordonaro, née le 2 juin 2005 à Paris débute à 8 ans dans « Magic Kid » sur Gulli, puis enchaîne dans l’émission « Gulli  à l’Elysée »  en tant que journaliste en herbe. Elle intervient sur Disney Channel dans le docu-fiction « Non au Harcèlement », et rejoint la série « In America » sur OCS. En 2017 Liona participe aux longs métrages « Embrasse-moi », et « Christ (off ) ».

 

Fiche technique


Format : 12 X 26’

Genre : comédie

Réalisation : Frédéric Hazan

Production : KABOTINE

Producteurs : Alain Kappauf, Isabelle Roche et Fabrice Lambot

Créateurs : Max Boublil et Frédéric Hazan

Interprètes : Max Boublil, Frédéric Hazan, Bruno Lochet, Gwendolyn Gourvenec, Lilou Fogli, Liona Bordonaro, Leslie Medina
Avec la participation de : Richard Berry, Claire Nadeau, Julien Boisselier, Philippe Katerine, Sinclair

Musique originale composée par Sinclair

A propos d’OCS

« Créé en 2008, OCS est un bouquet de chaînes thématiques, dédié au cinéma et aux séries : OCS Max, la chaîne grand spectacle pour toute la famille, OCS City génération HBO, la chaîne des fans de séries, OCS Choc, la chaîne 100% adrénaline, OCS Géants, la chaîne des films de légende et OCS Go, toute l’expérience OCS à la demande. OCS propose une programmation riche et originale avec une sélection de grands films en première exclusivité et de séries inédites.

OCS est disponible pour les abonnés internet-TV d’Orange, CANAL, box de SFR, Numericable, Bbox de Bouygues Telecom, Freebox, Molotov, Fransat, PlayStation®3 et PlayStation®4, Monaco Telecom, Vialis, Wibox, Vitis, My.T, Parabole, Vini, Zeop et sur ocs.fr »

 

Production

 

KABOTINE

Animée par Isabelle Roche, Alain Kappauf et Christian Baumard, Kabotine est une société de production du groupe Kabo Family qui produit de la comédie pour la scène et pour la télévision :

– les spectacles vivants de Nadia Roz, Anne Sophie Girard et Wali Dia ( en coproduction avec Kwet ).

– les séries «  En Fait » (NRJ 12 ) et «  The Cell » ( France télévision ).

La société s’appuie sur le savoir-faire et les talents du groupe Kabo Family  producteur de  «  Scènes de Ménages », «  En Famille » et «  Commissariat central » pour M6 ; la collection «  Mystère à Paris » pour France 2 ainsi que des long métrages cinéma (par exemple : «  Epouse-moi mon pote » en coproduction avec Axel Film).

 

Label OCS Signature

Depuis six ans, OCS travaille en étroite collaboration avec les créateurs de séries françaises et s’inscrit dans la continuité d’une politique de fictions inédites centrée sur le format 26 minutes. Un label nommé «OCS Signature». Audacieuses et impertinentes, les comédies et dramédies «OCS Signature» ont été largement saluées dans les festivals et par la presse : Missions, Les Grands, Irresponsable, Alphonse Président et Holly Weed. En 2018, de nouvelles séries ont vu le jour Nu et Vingt-cinq.