A l’occasion du dernier Festival Séries Mania, la docteur en cinéma Iris Brey présentait son nouvel essai : Sex and the Series : sexualités féminines, une révolution télévisuelle. L’occasion de revenir sur un sujet maintes fois traité et pourtant encore souvent tabou.

Iris Brey part du postulat que la sexualité féminine, et donc sa représentation, est politique. Politique car elle dit avant tout quelque chose de la société actuelle et de la place des femmes à l’intérieur de celle-ci. En continuant sur cette lignée, voyons comment la sexualité des femmes est représentée dans les séries d’OCS.

 

D’un côté ces séries adolescentes, qui traitent peu de la sexualité ou prennent des chemins dérivés pour en parler. On retrouve ainsi Pretty Little Liars. D’un autre côté, les séries qui se saisissent du tabou pour affirmer une position de la femme moderne, tel que The Girlfriend Experience. Ou enfin, les séries comme Game of Thrones, qui voient en la représentation de la sexualité féminine un outil de dénonciation des enjeux de société actuels.

Chaque série fera l’objet d’un article dédié :

Partie 1 : Pretty Little Liars, une sexualité tabou.

Partie 2 : The Girlfriend Experience, la sexualité comme prise de pouvoir.

Partie 3 : Game of Thrones, la dénonciation du statut sexuel de la femme.

Et si vous souhaitez approfondir le sujet, n’oubliez pas l’arrivée imminente de la saison 4 de Masters of Sex, qui se déroulera dans les seventies !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+