OCS Géants consacre une soirée spéciale à Billy Wilder, réalisateur et pilier du cinéma hollywoodien, avec un documentaire-événement qui dresse le parcours d’une légende du cinéma sous fond de puritanisme américain des années 50. 2 films sélectionnés parmi ses chefs d’œuvre accompagnent ce documentaire : Sabrina et Stalag 17.

soirée spéciale Billy Wilder
jeudi 29 décembre

 

« I’m a Writer but then Nobody’s perfect » Epitaphe inscrite sur la tombe de Billy Wilder à los Angeles, en référence à la citation finale de Certains l’aiment chaud.

« Billy Wilder, la perfection hollywoodienne » 

Documentaire inédit de Clara Kuperberg et Julia Kuperberg, diffusé à 22h30

  • Son parcours

Ce documentaire retrace le parcours du réalisateur, légende du 7ème art américain : son passé de journaliste, dans les années 20 à Vienne et à Berlin, le départ d’Allemagne, vers la France puis les Etats-Unis en 1933, l’exil, l’impossibilité de faire marche arrière, la mort de sa mère dans les camps d’Auschwitz…

 

Billy wilder

 

Cet hommage revient aussi sur sa carrière de scénariste jusqu’à son ère de gloire hollywoodienne. On y découvre ses maîtres comme Howard Hawks, son premier succès avec le scénario de Ninotchka en 1939, qui marque le début de sa collaboration avec Ernst Lubitsch, autre immigré allemand qu’il considère toute sa vie comme son « seul Dieu ».

  • Son style :

Maître incontesté de la comédie américaine dans les années 1950 et 1960‪, le cinéaste a su imposer son style de caricaturiste corrosif, grâce à des scénarios d’une efficacité redoutable et illustrés par des mises en scène soignées et fluides. Derrière une tonalité légère, ses personnages sont souvent sombres, manipulateurs et cyniques.

 

Certains l'aiment chaud Billy wilder tournage

 

Une partie de la critique le jugeait meilleur scénariste que metteur en scène‪ et voyait en ses réalisations l’antithèse des audaces visuelles ou narratives d’un Alfred Hitchcock et d’un Orson Welles‪. Il semble pourtant que certains de ses films comme Assurance sur la mort et Boulevard du crépuscule le réhabilitent aujourd’hui comme un créateur d’images hors-pair‪.

De Sunset Boulevard, Certains l’aiment chaud, en passant par Stalag 17, Assurance sur la mort à l‘inoubliable Sept ans de réflexion ou encore Témoin à charge et tant d’autres chefs d’œuvre qui permettent de placer Billy Wilder comme l’une des figures les plus importantes du cinéma américain.

billy wilder voiture

 

Quatre de ses films sont d’ailleurs présents dans le Top 100 de l’American Film Institute. Parmi ses acteurs fétiches, on ne compte que de grandes figures hollywoodiennes : Jack Lemmon, William Holden (4 films), Walter Matthau (3 films) ou encore Marilyn Monroe, Audrey Hepburn et Shirley MacLaine (2 films)…

 

billy wilder récompenses

 

Sabrina (1954)

film avec Humphrey Bogart, Audrey Hepburn, William Holden, diffusé à 20h40

 

Audrey Hepburn

 

De richissimes industriels habitant à Long Island emploient un personnel de maison important sans toutefois lui prêter attention. La fille du chauffeur, Sabrina, tombe éperdument amoureuse de David, le fils insouciant de la famille, qui ne la remarque même pas. Pour la guérir de son amour impossible et lui donner un métier, son père envoie Sabrina étudier la cuisine à Paris. À son retour, deux ans plus tard, Sabrina, transformée, fait sensation et ne tarde pas à séduire David…

 

Stalag 17 (1953)

film avec William Holden, Don Taylor et Otto Preminger, diffusé à 23h30

 

stalag 17

 

Durant la Seconde Guerre mondiale dans le Stalag 17 en Autriche, deux prisonniers tentent de s’évader mais sont abattus par les Allemands qui découvrent l’existence du tunnel par lequel tous les prisonniers devaient s’évader. Les soldats américains vont tenter de débusquer le traître qui les a dénoncés.