Si Hollywood connaît une période particulièrement faste ces dernières années avec des milliards engrangés tous les ans et des records battus toutes les semaines, la capitale du cinéma a bien du mal à se renouveler artistiquement et capitalise sur des personnages déjà bien installés et aimés du public.

THE AMAZING SPIDER-MAN 2
dimanche 24 janvier à 20:40

 

Les grands studios, toujours à la recherche d’une nouvelle franchise qui pourrait enchaîner les films, rencontrent de vraies difficultés à créer un attachement à de nouvelles figures : les audacieux et originaux Lone Ranger, John Carter ou Tomorrowland se sont récemment plantés dans les grandes largeurs, faisant perdre des dizaines de millions de dollars à leurs majors respectives.

Si bien que ces dernières préfèrent aujourd’hui se réfugier derrière des valeurs sûres, prenant parfois le risque de tomber dans la redite, de refaire indéfiniment les mêmes films.

Amazingspiderman
Alors que prequels et sequels envahissent les salles depuis déjà quelques années, les studios n’hésitent pas aujourd’hui à miser sur les spin-off ou à tout simplement faire abstraction de films entiers quand ça les arrange (Jurassic World ignore ainsi Le Monde perdu et Jurassic Park 3 et Alien 5, s’il finit par se faire, serait un Alien 2.5, passant complètement sous silence les évènements d’Alien 3 et d’Alien Resurrection).

Autre cas de figure : le reboot. La trilogie du Dark Knight de Christopher Nolan ressuscite ainsi superbement la figure du caped crusader, passablement abîmée par les films de Joel Schumacher. Le premier reboot Superman, réalisé par Bryan Singer est quant à lui un échec au Box-Office, mais l’extraterrestre reviendra en pleine forme dans Man of Steel.

amazingspider2

Le reboot de Spider-Man pose un peu plus problème : la franchise est saine financièrement et artistiquement (Spider-Man 3 de Sam Raimi a tout de même rapporté près de 900 millions dans le monde, se tient plutôt encore bien et pose des indices pour le quatrième épisode). Mais voilà, Tobey Maguire (Peter Parker) commence à vieillir et se montre plus gourmand… Mais un reboot, dès 2012, 10 ans à peine après le premier film, montrant de nouveau les origines du héros peut perdre le public.

Pour autant, avec The amazing Spider-Man, plus teen, plus léger, Marc Webb livre quelques morceaux de bravoure et se penche un peu plus sur la relation Peter Parker/Gwen Stacy, lui qui avait surpris tout le monde avec sa romance 500 jours ensemble.

amazingspider1

Sur OCS Max, retrouvez The amazing Spider-Man : le destin d’un héros, la suite du reboot (tout le monde suit ?) : un nouveau bad guy inédit sur grand écran (Electro), l’apparition du bouffon vert, un homme-araignée virevoltant entre les gratte-ciel new-yorkais… Détente assurée pendant les fêtes.

 

The amazing Spider-Man : le destin d’un héros. Film américain de Marc Webb, avec Andrew Garfield, Jamie Foxx. Diffusion sur OCS Max le dimanche 24 janvier à 20H40. Et tout de suite après, un bonus OCS inédit.