13Dans ce monde terrifiant où les hommes dominent, The Handmaid’s Tale nous montre une vision très féminine, notamment à travers l’expérience d’Offred, servante écarlate appartenant au commandant Fred Waterford. Joseph Fiennes et Bruce Miller, acteur et showrunner de la série, expriment leurs impressions. 

Attention, cet article évoque des éléments des quatre premiers épisodes !

The Handmaid's Tale
chaque mardi

 

Joseph Fiennes joue le rôle du commandant Fred Waterford qui se voit attribuer une servante écarlate jouée par Elisabeth Moss. Les scènes de violences psychologiques et de viols sont quotidiennes pour ce couple fictif, des scènes difficiles à jouer, que ce soit pour Elisabeth Moss ou pour Joseph Fiennes.

 « Je pense que, à bien des égards, cela fonctionne parce que c’est profondément choquant, odieux et en même temps ce n’est ni gratuit, ni explicite. Je pense que nous l’avons compris.  » explique Joseph à la BBC

Pour lui, certains liens entre la série et la réalité sont parfois troublants. 

 

Joseph fiennes et Yvonne Strahovski dans THT

 

« Pour beaucoup de gens, il y a des parallèles à faire, en ce qui concerne une administration dominante très masculine et des législations qui détournent les droits des femmes »

« Pensez à la Tchétchénie et à la façon dont la communauté gay est traitée là-bas. Pensez à Boko Haram au Nigéria et aux écolières enlevées et introduites dans une culture de viol à cause d’un leader et de son idée d’une soi-disant théocratie. »

Bruce Miller exprime une opinion assez similaire. Le showrunner de la série nous explique que la plupart des violences dans The Handmaid’s Tale sont d’actualité dans certaines régions et certains pays. 

Attention, nous dévoilons ici des éléments de l’épisode 3 !

 

Bruce Miller The Handmaid's Tale

 

Par exemple, l’UNICEF a estimé qu’environ 200 millions de femmes ont subi des mutilations génitales, notamment en Afrique, en Indonésie et au Yemen, par des fondamentalistes religieux. 

« Nous sommes à une époque où certaines choses que nous n’imaginions pas pouvoir se produire en Amérique se produisent. Les problèmes qui semblaient être les problèmes d’autres cultures, d’autres pays, avec des personnes d’autres couleurs, sont soudainement nos problèmes. » explique Miller à Inverse

Pour lui, ce qui arrive à Ofglen est davantage choquant car cette femme n’était pas destinée à subir de telles souffrances.

 

The Handmaid's Tale La servante écarlate

 

Malgré l’opération, c’est la souffrance psychologique qu’il choisit de mettre en lumière et il fait ce choix tout au long de la série. Les violences physiques sont suggérées tandis que les répercussions de celles-ci sont montrées, de quoi faire réfléchir ceux qui regarderont la série…

Affrontez la douloureuse réalité de The Handmaid’s Tale chaque lundi sur OCS Max. 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+