Seth Rogen, son goût pour les substances pas complètement légales, son rire tonitruant, sa potacherie, son sens inné de la vanne… On l’adore. Mais, et la tendresse dans tout ça ?

THE NIGHT BEFORE
jeudi 29 décembre

 

Parce que Seth ne peut évidemment pas être réduit à la gaudriole, parfois à la limite du bien gras (Délire express, 40 ans Toujours Puceau…).

Et finalement c’est bien dans la carte du tendre qu’il s’épanouit le mieux : scénariste de Supergrave il fait de Jonah Hill, son double à l’écran, un adolescent cachant derrière son hyper vulgarité une réelle peur du passage à l’âge adulte et de la perte de ses amitiés adolescentes.

 

Seth Rogen et sa femme

 

Dans En cloque mode d’emploi, Rogen lâche peu à peu sa condition de glandeur patenté pour embrasser sa nouvelle vie de père de famille.  Dans This is the end, c’est par l’altruisme qu’il échappe à l’apocalypse.

Mais c’est dans ses collaborations avec Joseph Gordon-Levitt et Jonathan Levine que la douceur rogenienne explose le plus. Dans 50/50 et The Night Before, il fait sienne la célèbre maxime de Chris Marker : l’humour est la politesse du désespoir.

 

Seth Rogen, Anthony Mackie et Joseph Gordon-Levitt

 

Car sur deux sujets difficiles (le cancer dans 50/50, le deuil dans The night before), la vanne, l’insolence deviennent salvateurs. L’humour, porté par des amitiés fortes, des bromances, désamorce les drames, panse les plaies, guérit, permet d’avancer.

Dans The night before, Ethan (Joseph Gordon-Levitt) surmonte ainsi la mort de ses parents, grâce à ses deux meilleurs amis (Rogen donc, et Anthony Mackie). Prompts à la déconne, à la fumette, aux délires en tout genre, ils n’en sont pas moins des piliers dans la vie d’Ethan. Inédit en salles, retrouvez pour la première fois à la TV The Night Before, sur OCS Max.

 

 

The Night Before. Film de Jonathan Levine, avec Seth Rogen, Joseph Gordon-Levitt. Diffusion sur OCS Max le jeudi 29 décembre à 20h40.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+