Les Etats Unis avec Bill Plympton et Jim Lujan, la Hongrie avec Attila Till, La Belgique avec Rémy Belvaux ou encore Xavier Seron… En août, jouez les globe-trotters de l’humour et rejoignez OCS en terre « d’Absurdies » !

Outre atlantique, c’est à coups de crayon que les attaques fusent. Une critique déjantée de la société américaine avec une héroïne à la Kill bill, justicière résolue et jusqu’au-boutiste. Léna la vengeresse, à l’instar de ses créateurs, ne laisse rien au hasard et soigne les détails. Côté Europe centrale, même si le ton est tout aussi politiquement incorrect,  il diffère quelque peu de son camarade américain…  Les personnages infirmes et antipathiques, loin du comics de l’oncle Sam, sont volontairement cruels et dépourvus de sens moral. C’est l’heure des héros en roues libres, littéralement hors de contrôle.

Inédit TV La Vengeresse  et Roues libres

 

 

“Le réel ne peut s’exprimer que par l’absurde.” Paul Valéry

En Europe de l’Ouest enfin c’est la crudité qui fait foi. Crudité des situations, et du langage avec le portrait d’un serial killer… de proximité : « C’est arrivé près de chez vous » ou le documentaire années 80 revisité à la sauce belge. Crudité de la photographie et des contrastes avec deux films entièrement réalisés en noir et blanc. Parti pris qui accentue avec force l’aspect dramatique et la dérision. Et enfin un « Je me tue à le dire » empreint d’étrangeté qui met en scène un protagoniste hypocondriaque et obsessionnel somatisant littéralement sa peur de la mort.

C’est arrivé près de chez vous

“Un petit quidam, ça ne fait pas de vague… Tu tues une baleine, t’auras les écolos, t’auras Greenpeace, t’auras le commandant Cousteau sur le dos ! Mais décime un banc de sardines, j’aime autant te dire qu’on t’aidera à les mettre en boîte !”

Inédit TV Je me tue à le dire