Jonathan Nolan et Lisa Joy s’amusent avec les fans !

Les créateurs ont en effet attisé la curiosité des plus fervents admirateurs de la série en annonçant la sortie d’une vidéo dévoilant certains éléments clefs de l’intrigue de la nouvelle saison.

Le but ? Sans doute mettre un terme à la frénésie et à la surenchère de théories et suppositions qui pullulent de toutes parts.

Ainsi donc, il a fallu « spoiler les spoilers », à la condition bien sûr de bénéficier de l’appui préalable de 1000 votes dans ce sens via le réseau social Reddit. Aussitôt dit, aussitôt fait, à peine lancée, la proposition a rapidement été approuvée !
 

Résultat des courses : les fans les plus impatients, tels des enfants la veille de noël, se sont littéralement rués sur le contenu au risque, au passage, de perdre une part de magie.

Le troll peut commencer… On retrouve Bernard Lowe, échoué sur le sable comme un poisson (d’avril !), entouré des forces de sécurité de Delos, l’air hébété. Jusqu’ici tout va bien…

Quelques instants plus tard on découvre Dolores qui, quant à elle, chante « Never Gonna Give you up », ancien tube de Rick Astley, en l’espèce baptisé « Rickroll », puisqu’il s’agit de détourner vers le clip les curieux qui espéraient autre chose….

 Puis le rideau tombe, un écran noir apparait révélant la supercherie…

Tout ceci n’était évidement qu’une blague. S’ensuivent 20 minutes de cabotinage au sens propre : un plan fixe sur un chien devant un piano. Un coup de pub malin, un bon buzz « Westworldien » qui a eu la vertu de canaliser tant l’énergie que les spéculations des fans.

La saison 2, sur les neiges du Mont Fuji…

Pourquoi cette embardée vers le Japon ?

Peut-être parce que Nolan est fan de Kurosawa et que ce dernier met en scène des héros aux prises avec un destin aussi sanglant qu’implacable… Peut-être aussi parce qu’il est adepte des films de Sonny Chiba, qui mêlent violence et esthétisme.

Probablement, surtout, par et pour le simple plaisir, comme il le confie, de « faire un film de samouraï » .

 

 

Et, si quelques épisodes auront pour décor Shogun World, et qu’ils seront vraisemblablement tournés en japonais, la plus grande partie de la saison se déroulera encore au Parc Westworld.

« Mais nous aurons une chance d’entrevoir certains des autres mondes. Et nous avons un ou deux épisodes qui vont se dérouler à Shogun World, qui sera la suite de l’une de nos intrigue (cette de Maeve, visiblement). Mais je pense que ce que nous avons fait pour Shogun World est spectaculaire ». Jonathan Nolan

Westworld ou les dérives possibles de l’IA ?

Jonathan Nolan et sa compagne, Lisa Joy, comptent parmi les inquiets.

Ils ont sans doute lu Cédric Villani, notre médaille Fields nationale, quand il déclare : «ce n’est pas l’intelligence artificielle qu’il faut craindre, mais les humains qui seront derrière »…
 

En ce sens, Westworld est une parabole.

Un monde « libre » avec une promesse : « Vous pouvez être qui vous voulez et faire tout ce que vous désirez ». Promesse qui, à l’évidence, transforme les visiteurs désinhibés en violeurs et en assassins tandis que, comble du paradoxe, les robots, eux, confrontés aux affres du libre arbitre et de la conscience, font preuve d’humanité.

Comme le dit Lisa Joy dans un rire qui fait froid dans le dos : « Westworld est une série assez optimiste… si vous êtes un hôte (un robot) ».

Pour Jonathan Nolan, la seule question qui vaille nous est posée, autant qu’aux humains de Westworld : « Aurons-nous une place dans le monde que nous créons ? »

Ce n’est pas le moindre intérêt de la série que de tenter une réponse…

 

Retrouvez WestWorld dès le 23 avril en simultané US sur OCS.