Retrouvailles le 26 avril sur OCS !

Souvenez-vous, Le dernier épisode de la première saison présentait l’arrivée de jeunes recrues au centre rouge, le ton était donné par l’intermédiaire de la glaciale tante Lydia alias Ann Dowd et de la confession d’Offred : « ce regard c’était l’expression de la terreur pure, indicible »

Puis, dès les premières minutes Offred / June déclarait :

« C’est leur faute, ils n’auraient jamais dû nous donner des uniformes si ils ne voulaient pas que l’on forme une armée »

Ces mots sonnaient comme une promesse aussi froide que cinglante.

Avec la sortie de la toute nouvelle bande annonce et à quelques jours de nos retrouvailles en République de Gilead, l’attente est à son comble… intense.

 

 

Que vont devenir Offred et ses sœurs de douleur ? Les personnages de tante Lydia, Serena Joy (l’épouse du commandeur), Moira, Ofwarren… mais aussi du commandeur, de Luke, de Nick vont-ils nous dévoiler de nouvelles facettes et se révéler dans ce qui s’annonce comme une entrée en Résistance ?

Découvrez les prémices de cet état totalitaire qui pèse comme une chape de plomb …!

Offred /June Osborne : « Je suis en état de disgrâce soit l’inverse de l’état de grâce. Je devrais être terrifiée mais je me sens sereine parce qu’il y a une lueur d’espoir, même dans les petits riens… »

C’est par ces mots et sur une reprise du titre « Feeling good » que s’achevait la très emblématique saison 01.

Une ère sombre se dessine à l’horizon… Mais une ère de lutte et de soulèvement : 

« My name is June Osborne, I am free »

Nous sommes tous June Osborne, sa quête et ses espoirs sont nôtres. Au-delà de la réalisation magistrale de cette série, de l’extraordinaire transposition du mythe de Pandore, il y a ce lien invisible et puissant qui contribue avec force au succès de cette œuvre.

 

The Handmaid’s Tale, les deux premiers épisodes dès le 26 avril à 20H40, sur OCS Max et